C3 WRC À LA DÉCOUVERTE DU CHILI
Pour la sixième manche de la saison, la troisième sur terre après le Mexique et l’Argentine, C3 WRC va faire connaissance avec le Chili, qui accueille une épreuve du championnat du monde des rallyes pour la toute première fois. Avec Sébastien Ogier – Julien Ingrassia et Esapekka Lappi – Janne Ferm, Citroën Total World Rally Team est bien armé pour faire de cette découverte une réussite.


Toujours très à l’aise lorsqu’il s’agit de piloter à la découverte, après seulement deux passages de reconnaissances, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia aborderont cette nouvelle manche, avec l’intention de grimper sur le podium pour la cinquième fois cette saison, après les victoires au Monte-Carlo et au Mexique, et les places d’honneur de la Corse (2e) et de l’Argentine (3e). S’ils en sont encore avec l’équipe à peaufiner leur adaptation à C3 WRC, le succès mexicain, le podium argentin, et les dix meilleurs temps signés sur ces deux épreuves, confirment qu’ils sont déjà à l’aise à son bord sur terre. Leur place de dauphin au classement provisoire du championnat leur vaudra de s’élancer en deuxième position sur la piste le premier jour, une position qui devrait leur garantir un semblant de traces par temps sec, et pourrait se révéler avantageuse s’il venait à pleuvoir.
 


Esapekka Lappi et Janne Ferm ont quant à eux encore besoin d’accumuler des kilomètres avec C3 WRC sur cette surface, d’où leur intention de monter en régime jusqu’au terme de l’épreuve, non sans avoir progressivement montré l’étendue de leur indéniable potentiel. Une fois n’est pas coutume, le duo Finlandais, parmi les moins expérimentés du championnat, n’accusera pas de déficit de connaissance du terrain par rapport à ses rivaux et sa huitième place en piste le vendredi, devrait lui permettre de bénéficier, en cas de beau temps, de chemins balayés par les concurrents précédents, et ainsi reprendre au plus vite ses marques.
 


L’enchaînement entre l’Argentine et le Chili ne permettant pas de réaliser des essais, qui plus est interdits outre-Atlantique, Citroën Total World Rally Team a également préparé cette échéance à l’occasion des quatre jours de tests menés au Portugal en amont de ces deux événements. Les terrains divergeant toutefois quelque peu entre Argentine et Chili, les ingénieurs de Satory ont mis à profit l’ensemble des informations à leur disposition pour adapter la base de réglages de C3 WRC, et profiteront également d’un shakedown, semble-t-il représentatif, pour confirmer les orientations prises.
 

Suivez le rallye sur media.citroenracing.com et sur les réseaux sociaux.