C3 WRC MET LE CAP SUR L’ÎLE DE BEAUTÉ
Première manche de la saison courue sur de l’asphalte pur, ce quatrième rendez-vous du championnat du monde des rallyes constitue aussi l’épreuve nationale du Citroën Total World Rally Team. D’où les grandes ambitions affichées par Sébastien Ogier – Julien Ingrassia et Esapekka Lappi – Janne Ferm, ses équipages, d’autant que le remodelage important du tracé n’est pas pour leur déplaire.


 62e Tour de Corse (28-31 mars)
 

  • Vainqueurs sortants d’une épreuve qu’ils ont menée de bout en bout l’an passé, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia, les fers de lance du Citroën Total World Rally Team, débarquent sur l’île de Beauté avec la ferme intention d’accrocher une troisième victoire en quatre courses cette saison, après le Monte-Carlo et le Mexique. D’autant que les Français, également victorieux du Tour de Corse 2016 au tracé alors déjà sérieusement renouvelé, ont démontré par le passé leur aptitude à prendre de bonnes notes en seulement deux passages de reconnaissances, puis à se lâcher d’entrée de jeu sur les routes de plus en plus larges utilisées par le rallye insulaire. L’étape dominicale du Monte-Carlo disputée sur bitume sec, a par ailleurs confirmé qu’ils évoluaient en pleine confiance avec C3 WRC sur cette surface.
 
  • Esapekka Lappi et Janne Ferm se sont aussi faits remarquer lors de l’édition 2017 du Tour de Corse, en terminant meilleurs performers avec quatre meilleurs temps (1 ex aequo) dont la Power Stage, au plus fort de la bagarre pour les points bonus au championnat. Le duo était même en lice pour la troisième marche du podium avant une crevaison dans l’avant dernière spéciale. D’où les légitimes espoirs également affichés par le jeune pilote finlandais, sur une surface qu’il affectionne particulièrement, pour y avoir couru en karting de six à seize ans.
 
  • Longtemps aux commandes de la course en 2017, et créditée également de trois meilleurs temps l’an passé, C3 WRC s’est toujours révélée très compétitive sur ce terrain qui vit ses glorieuses aînées (Xsara Kit-Car et WRC, C4 WRC) l’emporter à six reprises par le passé. Et les nouveaux équipages des Rouges ont disposé de deux jours chacun d’essais à son volant en Corse la semaine dernière, pour passer en revue la gamme de réglages.

EN SAVOIR PLUS SUR CITROËN EN WRC